Philippe BAYLE

PHILIPPE BAYLE

Formateur Guitare

BIOGRAPHIE

Guitariste de formation classique et jazz
Compositeur, arrangeur.

Dès le début de sa carrière dans les années 1980, Philippe Bayle, en tournées avec la compagnie Bernard Lubat, écume les festivals de jazz de France et d’Europe, côtoyant de fortes personnalités musicales : Claude Nougaro, Aldo Romano, Henri Texier, Michel Portal, Salif Keïta, Louis Sclavis, Richard Galliano, Hermeto Pascoal, etc. Il y apprend le métier, observe les musiciens, leurs techniques de jeu, échange, modèle son son et pare son jeu de nouvelles couleurs, au voisinage des musiques savantes et des musiques populaires orales. De sa rencontre avec Bernard Brancard, batteur réunionnais du groupe Zambrocal, des tournées effectuées avec ce groupe, en Europe et à la Réunion, il a gardé une grande précision rythmique dans son jeu instrumental, une maîtrise du temps et des genres sega, maloya, de l’Océan indien. Il fonde le trio MTB avec l’accordéoniste gascon Michel Macias. Leur répertoire, audacieux à l’époque, n’hésite pas à faire s’entrechoquer valse musette, rondo gascon, « Be bop », free-jazz et maloya. Puis, en 1994, tous deux créent « les Bouilleurs de Sons » avec des chanteurs du « Polyrythmique » d’André Minvielle. Après avoir joué avec le guitariste brésilien Karlinho Machado, il part au Brésil s’imprégner des styles virtuoses tels le choro, le forró, le samba, qui l’avaient déjà enthousiasmé dans sa jeunesse.

En Région Aquitaine, Philippe Bayle est un musicien actif, un guitariste techniquement solide, un « bosseur ». Les musiciens apprécient ses qualités expressives, son exigence, sa souplesse et son ouverture d’esprit. Il est donc souvent sollicité. Il a ainsi participé à l’enregistrement de près de 15 Cds, effectué plus de 1500 concerts sur scène. Sa trajectoire personnelle, jamais linéaire, l’entraîne vers des territoires sonores propices à l’évasion. Il fait partie du groupe « Son Ocho », formé par le contrebassiste Iazid Ketfi, impeccable et efficace machine de « son cubano ». Philippe Bayle y joue notamment du « tiplé », une guitare colombienne à 12 cordes.

DISCOGRAPHIE

VOUS SOUHAITEZ PRENDRE DES COURS AVEC PHILIPPE ?

risus. libero nunc massa Aliquam ut eget risus eleifend id, Nullam ultricies